Une journée à Boston

Samedi 13 Septembre 2014, j’ai eu l’occasion de partir visiter Boston pour quelques heures… C’est à seulement 1h30-2h en bus de mon université et en plus nous avons eu des tarifs super intéressants : 20$ pour l’aller retour ce qui n’est vraiment pas cher !
Nous sommes donc arrivées là-bas vers 10h et nous devions repartir à 16h : autant dire que nous n’avions pas beaucoup de temps pour voir tout ce que je souhaitais voir surtout quand chacune ne veut pas voir la même chose ! Avant de partir, en bonne globe-trotteuse aguerrie je me suis acheté un petit guide sur la ville et ses alentours et j’ai donc profité du temps du trajet pour me pencher là-dessus.
Nous nous sommes donc concentré sur le plein centre ville touristique avec les quartiers « Government Center » et « North End » et nous avons un peu empiété sur « Boston Common » en fin de journée avant de partir.

A l’intérieur de Quincy Market

IMG_8567

Les échoppes pour touristes au Quincy Market

IMG_8568

Faneuil Hall

A voir absolument :
– Le Quincy Market, composé de 3 bâtiments typiques de l’architecture bostonienne qui redonna à ce coin de la ville un peu de vitalité perdue autrefois. Les bâtiments ont même failli être détruit dans les années 70 avant d’être rénovés comme ils sont aujourd’hui. Bon il n’y a pas à dire, c’est très touristique et on trouve plein de boutiques de souvenirs notamment dans le bâtiment du milieu. Dans les 2 bâtiments aux extrémités (North Market et South Market) il y a un mix de grandes chaînes de magasins comme Urban Outfitters, Abercrombie&Fitch et de petites boutiques plus spécialisées comme notamment une qui ne vend que de la décoration pour Noël !
Faneuil Hall (à prononcer « Fanyull ») se trouve juste en face du Quincy Market et est en quelques sortes un office du tourisme entouré en son antre d’autres petites boutiques souvenirs ou de stands pour manger un bout (avis aux fans des Frozen Yoghurt !). Le bâtiment fut construit en 1742 et était le cadeau d’un riche marchand, Peter Faneuil. Il voulait que ce « hall » serve aussi bien de lieu pour les réunions de la ville que de marché pour ses habitants. En 1761 il a presque totalement brûlé mais fût reconstruit immédiatement en suivant les plans d’origine. En 1763, le leader politique de la ville a dédié cette reconstruction à la liberté : les colons revendiquaient déjà leur indépendance ! Si vous êtes intéressés, des personnes expliquent l’histoire de ce bâtiment et son rôle au fil des années, et ce, gratuitement.
The North End ou Little Italy : Une fois que l’on se trouve sur la place central du Quincy Market, ce n’est vraiment pas compliqué de se rendre au nord. En fait, la ville de Boston a établit une ligne au sol qui s’appelle le « Freedom Trail », qui part du quartier « Boston Commons » et qui va jusqu’au quartier de Charlestown, par delà the Charles River. The North End c’est avant tout le quartier italien de Boston : on ne trouve pratiquement que des restaurants méditerranéens. Pour ma part, j’ai incité mes copines à manger au « Daily Catch » qui comme son nom l’indique sert la pêche du jour. Car il ne faut pas oublier que Boston est un port donnant sur l’Atlantique et la ville est très réputée pour ses restaurants de fruits de mer. Celui ne paye vraiment pas de mine : on ne peut pas y manger à plus de 15 clients à la fois, la cuisine est faite sous nos yeux et ça c’est un vrai plus. Ils proposent donc du poisson, des fruits de mer et tout ceci souvent accompagné de pâtes (puisque nous sommes dans le quartier italien). Tout est frais et c’est un vrai régal, certains plats sont servis à même la poêle mais par contre il n’y a pas de dessert. Qu’importe, vous en trouverez bien un dans les nombreuses boutiques de pâtisseries, de FroYo ou encore vous pouvez faire comme moi, aller acheter des fruits sur le marché pour trois fois rien !
A savoir, le quartier de North End fût vraiment le centre historique de Boston, c’est là que les toutes premières maisons furent construites par les colons mais très vite, après l’indépendance des Etats-Unis vis-à-vis du Royaume-Uni, les premiers immigrés européens arrivèrent. Au début, les Irlandais, puis les Juifs d’Europe centrale, suivi des Portugais et enfin des Italiens qui ont vraiment pris possession du quartier. Maintenant, c’est vraiment le paradis bostonien pour tout ce qui est pâtisseries italiennes, épiceries, terrains de pétanques, églises et discussions sur le foot (et oui les américains sont plus tournés vers le football américain et ne s’intéresse pas vraiment à ce qu’ils appellent le soccer »). L’été, le quartier vit au rythme des festivals, des fêtes et des événements locaux. IMG_8566 IMG_8569 IMG_8570 IMG_8571 IMG_8573 IMG_8574 IMG_8577 IMG_8579 IMG_8584 IMG_8586 IMG_8587 IMG_8588 IMG_8591 IMG_8594 IMG_8595 IMG_8597 IMG_8600 IMG_8601 IMG_8605 IMG_8606 IMG_8608 IMG_8609 IMG_8610 IMG_8611 IMG_8612 IMG_8613 IMG_8615 IMG_8616 IMG_8618

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *