Cheatmeals : bienfaits & effets sur le corps

Hello ! Aujourd’hui on va parler de bouffe (pour changer ahah). Et pas n’importe quel type de nourriture. On va parler des cheatmeals (qui signifie « repas de triche » littéralement). Je vais vous expliquer en détails ce que c’est et quels effets cela peut avoir sur le corps…

>>> Premièrement, qu’est-ce qu’un cheatmeal ?

Pour certaines personnes, particulièrement ceux qui sont en train de changer leur alimentation pour manger de manière équilibrée, l’ajustement à cette nouvelle routine alimentaire peut être compliquée. On se voit privé des McDo et autres trucs bien gras ou sucrés qui faisaient totalement partie de nos vies auparavant. Et c’est pas facile de changer du tout au tout comme ça. Le Cheatmeal c’est donc un repas durant lequel on triche. On va s’autoriser un écart. Alors ça peut être si vous avez une soirée entre amis où il y aura de l’alcool, un barbecue, un apéro ou même un gros goûter où l’on se fait plaisir avec glaces, crêpes au Nutella ou autre… Il se trouve que faire 1 cheatmeal par semaine aide beaucoup de personnes à ne pas craquer tout simplement. Ça répond à leurs pulsions, ça permet de conserver une vie sociale à peu près normale parfois et ça permet aussi de se faire plaisir sans pour autant ruiner tout le dur travail fait avant dans l’assiette ou à la salle de sport. Car ce n’est pas 1 repas qui va vous faire regrossir, bien au contraire d’ailleurs 😉

 

source : site femina


>>> Les effets positifs du Cheatmeal (source MyProtein)

En premier lieu les cheatmeals sont intéressants car ils permettent de booster le métabolisme : si vous suivez une diète stricte depuis plusieurs semaines voir plusieurs mois, surtout en période de restriction calorique, votre corps s’adapte et votre métabolisme ralentit, il se régule à la baisse.
Vous dépensez donc moins de calories au repos, afin de vous adapter au nombre restreint de calories que vous consommez. Un cheatmeal lors duquel vous apportez subitement et de manière ponctuelle à votre corps un surplus de calories aura pour effet de contrer ce ralentissement métabolique.
De plus, les régimes strictes ont pour effet de ralentir, entre autre, la production de leptine : une hormone essentielle à la perte de poids. Elle est dite anorexigène : en augmentant la satiété elle réduit la consommation alimentaire. C’est le même principe qu’un coupe-faim.
De plus quand le taux de leptine chute, elle induit une augmentation du stockage de des graisses. Concrètement une diète stricte tenue sur le long terme peut avoir pour effet de faire chuter votre taux de leptine et peut donc engendrer un stockage des graisses.
Un écart sur votre régime peut vous aider à faire remonter votre taux de leptine.

Souvent, il a arrive que l’on soit dans une période de stagnation. Notre corps s’est habitué à notre nouveau régime alimentaire, et ça ne commence à ne plus avoir d’effet. Le cheatmeal arrivera comme pour lui dire « Eh regarde ! Te reposes pas sur tes lauriers, tu vois bien qu’il y a encore du boulot ! ». Et très souvent, ça débloque la situation et l’on se remet à perdre du poids après un cheatmeal.

 

Source : Démotivateur

Source : Bikinietgourmandises

 

>>> La réaction du corps

Très souvent, les personnes qui se tiennent à une alimentation équilibrée et qui font un cheatmeal vont se retrouver à être totalement ballonné, avec un mal de ventre pas possible etc…

En fait ça le fait à beaucoup de monde et pour une raison simple : quand on mangeait mal, on était habitué à donner à notre corps de mauvaises choses, pas naturelles, chimiques. À force il s’est habitué à les digérer.
Depuis que l’on mange de manière équilibrée c’est un peu comme si le corps retrouvait ses fonctions de base. En fait dès que l’on va faire un cheatmeal ou que l’on mange vraiment des trucs gras ou autre, le corps ne le supporte plus et se comporte normalement avec ce genre de produits. Ce sont des produits malsains et mauvais pour le corps donc l’estomac va avoir du mal à tout digérer, et il fera comme il peut pour éliminer au maximum toutes ces choses pas bonnes.
D’où les nausées et les possibles diarrhées. C’est une réaction des plus normales !
Ça fait pareil avec le lait ! Notre corps n’est pas fait pour le digérer puisqu’il est destiné à faire grandir le veau (tout comme notre lait maternelle qui est là pour le développement du bébé). Seulement quand on en consomme beaucoup, le corps s’adapte. Mais si l’on arrête d’en boire et qu’ensuite on en reprends, on ressentira les mêmes effets car le corps aura perdu l’habitude et réagira comme il est normal de réagir.

 

Voilà, je pense vous avoir parler de tout ! Si vous avez des questions sur le cheatmeal n’hésitez pas 😉 Est-ce que vous êtes des adeptes ?

RETROUVEZ MOI SUR MA PAGE FACEBOOK OU INSTAGRAM ♡

 

4 Commentaires

    • OliviaDS
      11 août 2017 / 15 h 18 min

      Ravie d’avoir été utile alors 😉

  1. Delmege-Petulla Patricia
    20 août 2017 / 12 h 12 min

    Merci pour ces explications qui nous aide à mieux comprendre notre évolution dans notre nouvelle vie 🙂
    Patou

    • OliviaDS
      21 août 2017 / 23 h 13 min

      Avec grand plaisir ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *